Festivals

Publié le par httpslam

On en a assez de cette anarchie! Ils n'ont plus honte de dévoiler leurs intentions, devant le public!

Les diables...

Ils veulent nous engloutir dans cette marée de saleté qu'ils baptisent "festivals". Ils sont en train de détruire les derniers chateaux de pudeur dans notre pays.

Les diables...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Maroc a connu ces dernières années une croissance visible dans le nombre de festivales organisés, et ce dans les différentes villes du royaume. Chaque mois on entend parler de "Festival de musique sacrée", ou de "La musique pour l'entente entre les peuples" ou même "La musique : pour une jeunesse citoyenne"... Les mensonges sont là, connues par tous, mais personne n'y peut rien. L'audience atteint des milliers, et les organisateurs touchent des milliards. Et ça continue...

Incroyable! La chutte est devenue de plus en plus rapide, et les jeunes tombent dans le piège. Non, ils sont plutôt des victimes. Ils n'ont trouvé personne pour leur interdir de telles conneries, pour leur montrer les dégâts qu'ils encourent durant ces festivals.

Dégâts? quels dégâts? Les jeunes sont en train de rire, de se réjouire, de renouveler leurs énergies. Tu ne veux comme même pas qu'ils restent prisoniers de la routine de la vie comme même!

Oui, des dégâts. Graves même. Entendez avec moi les paroles de Dieu, pour mieux voir :

كسراب بقيعة يحسبه الضمآن ماء حتى اذا جاء لم يجده شيئا ووجد الله عنده فوفاه حسابه والله سريع الحساب.

C'est un exemple qui décrit exactement le sentiment de nos jeunes. Ils sont en effet exaspérés par la dureté de la vie, par la misère, et tout et tout. Ils trouvent alors des gens, souriant, dans les télés, leurs invitant, avec le plus beau des discours, à se divertir. Les festivals sont alors là : Ils y aura des gens de tous les pays, vous n'allez pas le regretter!

Ils partent alors vers ce messie. Ils passent d'agréables moment en effet, oui. Mais juste à la fin, un sentiment de vide les envahit. C'est terminé!! C'était trop rapide! Un mirage!


Deux attitudes se présentent alors. Soit retrouver le sens normal de la vie. On reprend nos prières, on obéit à nos parents, et on retrouve la sérénité du calme. Soit on prolonge la durée d'extase : on chercher à Derb Ghalef les derniers clips de nos stars, on reproduit nos propres clips... Et on continue de tomber. Un jour, le jeune trouve qu'il assiste mécaniquement à ces événements, juste parce qu'il le doit. Comme une dose de drogue. Sa vie n'a plus de sens, il chercher alors du nouveau. Il se rappelle que son idole, l'acteur ---, passe des nuits mémorables dans ---, il veut faire de même..... Et c'est la chutte définitve :



Plus que n'importe quel autre pays musulman, le Maroc est en danger. L'infrasctructure interne de pudeur est en train d'être détruite. Les parents ont abandonnés leurs pauvres enfants à un destin inconnu. C'est une trahision majeure de la part de la génération précédante. Les jeunes sont innoccents, purs, c'est pourquoi ils ont tombés si facilement dans les pièges des diables francophones qui nous entourent.

WALLAHO AL MOUSTA3AN.



Publié dans Actualités

Commenter cet article

abdo chaoui 20/06/2008 10:42

Ecoute mon ami, la vie humaine est de type instable, elle ne stagne pas, toujours en mouvement, et la masse populaire ne suit que le courant le plus fort et le plus attractif.... Aujourd'hui ce peuple qui flotte sur une mer de tout les défauts humains "Analphabetisme, chomage ..." soit naturellement tiré poussé par la force la plus attractive, et tant qu'il y a pas une autre force qui permet à ce corps de resister, le mouvement de peuple de la direction actuelle serait accéléré...